Prenez rendez-vous avec votre dentiste ici

Nous sommes maintenant ouverts! prenez rendez-vous dès maintenant.

Cliquez ici pour connaitre les mesures d'hygiènes en place

Au plaisir de vous retrouver!

La poussée dentaire : comment la détecter pour mieux soulager bébé

Votre bébé ne cesse de mordiller tout ce qu’il trouve, il est grognon et il bave l’équivalent d’une mare sur lui-même, sur vous et sur vos sols; soudain, une pensée vous vient à l’esprit : « Il doit faire ses dents! »

En effet, certains signes sont révélateurs d’une éminente poussée dentaire. Dans cet article, apprenez à les détecter et découvrez quelques astuces efficaces pour soulager bébé!

 

Formation et apparition des dents primaires

Saviez-vous que les bourgeons des dents primaires, que l’on appelle familièrement « dents de lait » ou « dents de bébé », apparaissent vers la sixième semaine de grossesse?

Et oui! Les dents de votre tout-petit se forment in utero! Ainsi, à la naissance, elles sont partiellement formées et calcifiées sous la gencive. Seuls les bourgeons des molaires permanentes se développent après la naissance, soit vers 12 semaines pour les premières molaires permanentes et vers 5 ans pour les suivantes.

Le moment auquel celles-ci se décident à sortir est variable d’un enfant à l’autre. En effet, s’il arrive exceptionnellement que certains bébés naissent avec une ou deux dents, la majorité verra leur première dent apparaître vers 6 mois. D’autres devront même patienter jusqu’à leurs 14 mois pour voir leur toute première dent pointer le bout de son nez!

Si l’âge d’apparition des premières dents de bébé est variable, l’ordre dans lequel celles-ci apparaissent est généralement le même :

  • Les deux incisives du bas, puis celles du haut (entre 6 et 12 mois);
  • Les incisives latérales (entre 9 et 13 mois);
  • Les premières molaires (entre 13 et 19 mois);
  • Les canines (entre 16 et 22 mois);
  • Et les deuxièmes molaires (entre 25 et 33 mois).

Vers l’âge de 3 ans, la majorité des enfants ont leurs 20 dents primaires bien en place. Les dents d’adultes quant à elles, se développent dans la mâchoire durant l’enfance et font leur apparition entre 6 et 12 ans.

Intéressant n’est-ce pas?

 

Les principaux symptômes de la poussée dentaire 

Bien qu’il soit possible que certains bébés ne présentent aucun symptôme particulier lors de la percée des dents, la plupart devront traverser cette courte période de leur vie accompagnée de certains inconforts énumérés ci-dessous.

Si votre bébé :

  • a des rougeurs sur les joues;
  • a tendance à mordiller;
  • salive énormément;
  • est irritable (pleure plus qu’à son habitude);
  • a un sommeil perturbé;
  • souffre d’une perte d’appétit;
  • a les gencives enflées et/ou a une petite bulle bleue sur la gencive – un « kyste d’éruption »;
  • fait des selles molles;
  • souffre d’érythème fessier.

Dès lors que la dent affleure la gencive, elle peut mettre jusqu’à deux semaines avant de faire éruption; vous devrez donc vous armer de patience… Mais rassurez-vous, nous avons listé pour vous, les meilleures méthodes afin de soulager votre bébé et lui redonner confort et bien-être!

 

Astuces pour soulager bébé durant la poussée dentaire

Refroidir sa suce : Si votre enfant utilise une suce, vous pouvez la placer quelques minutes au réfrigérateur de sorte à rafraîchir sa petite bouche et soulager ses gencives douloureuses.

Les anneaux de dentition : disponibles dans de nombreux commerces et pharmacies, il en existe une panoplie! Texturés ou lisses, en caoutchouc ou en bois (hêtre, érable, genévrier, bambou), avec ou sans gel à l’intérieur, bref, il y en a pour tous les goûts.

Les anneaux de dentition permettent à votre bébé de mastiquer et de frotter sécuritairement ses gencives enflammées afin de calmer sa douleur et son inconfort. Ces anneaux lui offrent également la possibilité d’exercer sa dextérité. Cependant, il vous faudra peut-être en essayer deux ou trois modèles avant de trouver celui qui fera le bonheur de votre tout-petit!

Attention! Vous devez vous assurer que l’anneau de dentition que vous choisirez soit incassable et suffisamment gros pour ne pas entrer entièrement dans sa bouche pour éviter tout risque d’étouffement. Aussi, il est important de nettoyer l’anneau de dentition régulièrement afin d’éviter l’accumulation de bactéries qui pourraient causer une infection. Et pour les anneaux réfrigérés (qui renferment de l’eau ou un gel à l’intérieur), ne les placez jamais au congélateur, mais uniquement au réfrigérateur.

Lui frotter doucement les gencives : préalablement placée sous l’eau froide, enroulez une débarbouillette propre autour de votre doigt et massez délicatement les gencives de votre enfant. Sous votre supervision, vous pouvez également le laisser mâchouiller la débarbouillette.

Homéopathie : il existe divers médicaments homéopathiques, tels que Camilia, pour soulager la douleur, l’irritabilité, l’agitation et la diarrhée liées à la poussée dentaire. Sans sucre, sans colorant ni agent de conservation, l’homéopathie reste une option sécuritaire et naturelle.

Acétaminophène : si malgré tout, vous constatez que la douleur semble trop intense, vous pouvez lui offrir une dose recommandée (selon son âge et son poids) d’acétaminophène.

 

Pour finir,  n’hésitez pas à prendre votre enfant dans les bras, le câliner et le dorloter pour le meilleur des réconforts! Et rappelez-vous que les poussées dentaires ne provoquent pas de complications; si votre bébé fait de la fièvre (38.5o ou plus) et présente tous autres symptômes inhabituels, vous devez consulter un professionnel de la santé.

Retour au blogue