Prenez rendez-vous avec votre dentiste ici

Nous sommes maintenant ouverts! Prenez rendez-vous dès maintenant.

Cliquez ici pour connaître les mesures d'hygiène en place.

Au plaisir de vous retrouver!

Radiographies dentaires : comment et pourquoi?

La visite et l’examen annuel font partie de votre routine. Chaque année, votre dentiste prend des radiographies de vos dents.

Après le nettoyage réalisé par votre hygiéniste dentaire, votre dentiste vous rend visite. Il regarde avec vous les radiographies de vos dents et vous félicite de votre bonne santé buccodentaire ou encore il vous mentionne les points à surveiller ou les réparations qu’il vous faudra prochainement affronter.

Bien que la radiographie fasse en quelque sorte partie de vos habitudes, vous êtes-vous déjà demandé en quoi elle aidait votre dentiste à bien s’occuper de votre santé buccodentaire? Démystifions ensemble cette importante facette de la dentisterie!

Radiographies dentaires : pourquoi ?

Les radiographies sont un complément essentiel à l’examen dentaire et au dépistage de maladies bucco-dentaires, et parfois systémiques. Des radiographies dentaires de qualité permettent au dentiste de poser un diagnostic plus juste, avec moins de risque d’erreur, de l’état de votre bouche.

Leur juste interprétation permet de suivre l’évolution de votre dentition afin de proposer un plan d’intervention au meilleur moment, et de l’adapter à votre condition. Bref, il s’agit d’agir quand il le faut : pas tardivement, ni prématurément et seulement si nécessaire.

Plusieurs types de radiographies existent pour aider votre dentiste à surveiller efficacement la santé de votre bouche et à détecter différents indices pour l’établissement d’un diagnostic sûr :

Radiographie panoramique

Une radiographie panoramique, comme son nom l’indique est une base de données importante dans le dossier dentaire, qui permet de visualiser l’ensemble des structures de l’anatomie buccodentaire.

Radiographies interproximales

Ce type de radiographie est la plus précise pour permettre à votre dentiste d’évaluer toutes les surfaces situées entre les dents, non visibles autrement. Il permet de déceler, s’il s’en trouve, des problèmes tels que :

les caries dentaires cachées, et ce, on l’espère, à un stade précoce pour un traitement plus durable, moins coûteux et plus discret ;
les dépôts de tartre sous la gencive, avec ou sans perte osseuse au niveau des racines,
une restauration défectueuse, une récidive de carie, une calcification pulpaire, etc.

Radiographies périapicales

Ce type de radiographie informe le dentiste sur l’état de la racine mieux que les autres genres de clichés radiologiques. Une telle radiographie peut guider le dentiste pendant l’exécution d’un traitement de canal, ou dans le suivi post opératoire des traitements spécifiques de gencive.

Il aide à détecter, ou – on le souhaite (!) – à vérifier l’absence de problèmes comme:

  • une anormalité au niveau de l’apex des racines (abcès, granulome, résorption, etc.);
  • une fracture radiculaire;
  • une lyse osseuse.

 

Le dentiste s’assure aussi de la bonne ostéo-intégration d’un implant à l’aide de ce type de cliché.

Ce type de radiographie est souvent exigé par les assureurs afin de déterminer la prestation à verser au patient, en fonction du contrat avec son employeur.

Radiographies 3D (scans)

Ce type de radiographie ne fait pas encore partie de la routine d’un examen dentaire, mais peut être essentiel pour certaines situations de traumatisme, d’implantologie, ou autres.

Si la radiographie dentaire vous inquiète, apprenez-en plus sur les mythes et réalités qui l’entourent.

Retour au blogue