Prenez rendez-vous avec votre dentiste ici

Nous sommes maintenant ouverts! Prenez rendez-vous dès maintenant.

Cliquez ici pour connaître les mesures d'hygiène en place.

Au plaisir de vous retrouver!

Piercing buccaux : ce qu’il faut savoir

Tatouages et piercings au sourcil, dans la narine, tout autour des oreilles ou à bien d’autres endroits sont de plus en plus à la mode et leur popularité ne cesse d’augmenter. Plus discrets ou ostentatoires, on en voit pour tous les goûts! Mais saviez-vous que les piercings réalisés dans la zone de la bouche peuvent comporter certains risques? Avant de considérer un perçage buccal, lisez le présent article qui vous présente les complications et les risques qui peuvent survenir suite au perçage.

 

Perçage de la langue

 

On entend souvent dire qu’une blessure dans la bouche guérit plus vite grâce à la salive. C’est vrai. Par contre, l’humidité de la bouche encourage également la prolifération de millions de bactéries qui, parfois, peuvent être très nocives pour la santé buccodentaire. 17 % de tous les piercings sont associés à des complications plus ou moins graves. Également, 75 % des personnes ayant un piercing buccal ont tendance à jouer avec, ce qui peut avoir un impact sur l’intégrité de certains éléments de la bouche.

Le piercing à la langue est sans doute le plus répandu des piercing buccaux. Situé le plus souvent au milieu de la langue, ce dernier n’est pas sans risque. La langue est recouverte d’une muqueuse très fragile. La perforation peut affecter les vaisseaux sanguins et les nerfs de la langue, entraînant une perte de sensations ou encore une perte de goût. Imaginez ne plus être en mesure de goûter vos aliments favoris!

Dans d’autres cas, l’affection des nerfs peut être encore plus dommageable, empêchant la langue de fonctionner normalement, ce qui a pour conséquence de rendre la déglutition plus difficile (difficulté à avaler normalement). Certaines personnes pourraient également perdre l’appétit ou même s’étouffer plus régulièrement qu’à l’habitude.

Le perçage peut également provoquer, à long terme, un hypertrophie de la langue autour du trou du piercing oral. Cette enflure, très désagréable, peut également avoir un impact très important sur les fonctionnalités de la langue.

 

Perçage des lèvres et des joues

 

Bien que vous puissiez penser le contraire, les piercings aux lèvres et aux joues sont bel et bien des piercings buccaux, puisqu’ils pénètrent directement à l’intérieur de la bouche. Ils peuvent donc aussi avoir un impact majeur sur votre santé buccodentaire. Les piercings situés sur la lèvre inférieure ou supérieure peuvent rompre le frénulum, cette petite membrane de tissus mous qui recouvre le haut et le bas des gencives.

 

Impact des piercings sur les dents

 

Les bijoux insérés dans les lèvres et les joues peuvent endommager sérieusement vos dents. En frottant sur vos dents lorsque vous parlez ou que vous mangez, les tiges de métal des piercing peuvent effriter l’émail de vos dents et ainsi provoquer une plus grande sensibilité dentaire. Si vous avez un piercing sur la lèvre ou la joue, vous pouvez penser à prioriser une tige de plastique qui serait moins dommageable que la tige de métal.

Également, des piercings peuvent, à long terme, changer l’alignement des dents de manière plus ou moins importante.

Dans les cas les plus graves, on peut également parler de fracture d’une dent et d’infections sévères.

 

Impact des piercings sur les gencives

 

La tige intérieure des piercings buccaux peut également atteindre l’intégrité de vos gencives. En frottant dans le bas de vos dents, le piercing peut, à la longue, irriter vos gencives jusqu’à les faire saigner. Dans les pires cas, on peut observer une sévère récession des gencives et un déchaussement des dents. Ce déchaussement expose la racine de la dent à l’air libre et, en plus d’occasionner une hypersensibilité, peut provoquer de sérieuses infections. Dans certains cas, une greffe de gencive peut être nécessaire afin de protéger les racines déchaussées. Dans d’autres cas, plus graves encore, une greffe osseuse peut même être nécessaire.

 

Impact des piercings sur les mâchoires

 

Il peut arriver, avec certains piercings aux oreilles, plus précisément au tragus de l’oreille, cette petite partie située près de la mâchoire, que les personnes éprouvent des troubles temporo-mandibulaires, c’est-à-dire un blocage de la mâchoire. Ce verrouillage peut s’avérer très désagréable, voire douloureux, lorsque vous parlez ou que vous mastiquez.

Lors de votre visite Chez Le Dentiste, il faudra également que nous vous demandions de retirer votre piercing buccal puisqu’il peut fausser l’image radiographique.

 

 

 

Donc, si vous n’avez pas de piercing buccal, mais que vous songez vous en faire faire un, nous vous invitons à bien réfléchir aux conséquences et aux inconvénients que ces bijoux peuvent engendrer. Enflure, mauvaise haleine, douleurs, difficultés à avaler, etc. à vous de voir si vous croyez qu’il vaille la peine d’avoir un tel bijou.

 

Il n’existe encore aucune norme au Québec sur les procédures à suivre pour poser un piercing buccal et pourtant, il s’agit bien d’une procédure chirurgicale. Si vous souhaitez aller de l’avant avec un piercing buccal, assurez-vous de faire appel à un studio de piercing qui affiche clairement ses normes d’hygiène.

 

 

Sachez que si vous avez déjà un piercing buccal et que vous éprouvez des difficultés ou ressentez de la douleur, les experts de Chez Le Dentiste peuvent vous aider. Examen, consultation, réparation de plombage, greffe de gencive, greffe osseuse, nous saurons vous conseiller sur les meilleurs traitement selon les malaises que vous éprouvez.

 

Retour au blogue