Prenez rendez-vous avec votre dentiste ici
Les maladies des gencives : gingivite et parodontite

Tout sur les maladies des gencives : gingivite et parodontite

Vous est-il déjà arrivé de saigner des gencives en vous brossant les dents ? Peut-être ! Ce saignement indésirable est assez répandu, et trop souvent sous-estimé. En ce sens, il peut signaler une gingivite, ou même, une parodontite.

Souvent ignorées, ces maladies des gencives sont une des principales causes de la perte des dents chez les adultes. Elles créent aussi une porte d’entrée vers le corps pour des bactéries qui peuvent causer des problèmes de santé globale, et même, des maladies systémiques.

Ainsi, dans cet article, nous vous décrirons leurs symptômes pour vous aider à les détecter. Vous en apprendrez aussi plus sur leurs causes afin de mieux les prévenir, et nous vous expliquerons comment elles sont traitées.

 

Quelle est la différence entre la gingivite et la parodontite?

 D’abord, la gingivite est une inflammation de la gencive causée par une accumulation de plaque qui s’est calcifiée et a formé un dépôt dur appelé tartre. Cette condition est heureusement réversible grâce à une bonne hygiène dentaire combinant brosse à dents et soie dentaire ainsi que des suivis préventifs chez votre dentiste.

La parodontite, quant à elle, survient lorsque la gingivite n’est pas maîtrisée. Il s’agit d’une infection sévère qui détériore la gencive et l’os qui maintient les dents en place. Une fois la maladie avancée et l’os atteint, les dents deviennent mobiles et finissent même par tomber. De plus, la perte de l’os est irréversible.

 

Quelles sont les causes des maladies des gencives ?

 Comme mentionné, ces maladies parodontales sont des infections causées par l’accumulation de plaque dentaire – une pellicule invisible collante chargée de bactéries pathogènes et de toxines – sur le rebord de la gencive, au point d’attachement des dents. Lorsque celle-ci n’est pas enlevée quotidiennement au moyen de bons soins d’hygiène buccodentaire, elle durcit puis se transforme en tartre, lequel résiste au brossage et au passage de la soie. Se développe alors la gingivite ! Lorsque cette affection n’est pas traitée et s’aggrave, il est alors question de parodontite.

 

Quelles sont les conséquences des maladies parodontales ?

Si l’infection des gencives n’est pas traitée après avoir dégénéré en parodontite, celle-ci se met alors à détruire peu à peu les tissus qui retiennent les dents en place. C’est ce qu’on appelle communément le déchaussement. De plus, l’os alvéolaire qui entoure la racine se résorbe progressivement, ce qui réduit le support osseux, et peut donc entraîner la chute des dents.

Par ailleurs, le tabagisme, la génétique, le stress, certaines conditions médicales comme le diabète et l’usage de certains médicaments peuvent aggraver ces effets indésirables.

 

Quels sont les symptômes de la gingivite et de la parodontite ?

 Lorsque l’infection en est encore au stade de la gingivite, vous pourriez remarquer que vos gencives sont légèrement gonflées, qu’elles tournent un peu au rouge et qu’elles saignent lorsque vous vous brossez les dents. Toutefois, ces symptômes, souvent très légers, passent généralement inaperçus.

Puis, quand la maladie évolue en parodontite, les choses se compliquent. Car cette infection, bien que grave, est couramment asymptomatique. Néanmoins, vous pourriez tout de même observer de l’enflure, le déchaussement de vos dents, des migrations dentaires, et même, une haleine désagréable. À un stade très avancé, vos dents pourraient même devenir mobiles.

Malgré ses signes, les maladies des gencives demeurent difficiles à déceler. C’est pourquoi votre dentiste examine avec soin vos gencives lors de vos examens de routine.

Au besoin, il peut également :

  • Mesurer la distance entre le rebord visible de la gencive et le point d’attachement de la dent à l’aide d’un instrument appelé « sonde parodontale » (un attachement trop profond signale clairement une infection des gencives) ;
  • Prendre des radiographies pour vérifier la masse osseuse qui entoure les dents.

Selon les résultats obtenus, votre dentiste émettra les recommandations appropriées.

 

Comment prévenir les maladies des gencives ?

Le meilleur moyen de prévenir l’apparition de la gingivite puis de la parodontite est sans conteste d’avoir de bonnes habitudes d’hygiène buccodentaire. Ainsi, nous vous conseillons de vous brosser les dents au moins deux fois par jour, de passer la soie dentaire quotidiennement et de consulter votre dentiste à la fréquence recommandée par ce dernier afin de recevoir un nettoyage et un examen buccodentaire.

Pour en savoir plus sur le rôle primordial de la soie dentaire, nous vous invitons à consulter notre précédent article de blogue sur le sujet.

 

Comment traiter les maladies des gencives ?

Lorsque la gingivite en est encore à ses débuts, le meilleur traitement consiste en de bons soins d’hygiène à la maison et un nettoyage chez le dentiste afin d’éliminer l’accumulation de tartre.

Dans le cas d’une atteinte parodontale plus grave, le dentiste procède d’abord à un examen complet du parodonte afin de poser un diagnostic juste et d’établir un plan de traitement adapté à votre condition.

Vient ensuite la première phase du traitement qui consiste en un détartrage et un surfaçage radiculaire pour éliminer les facteurs d’irritation, c’est-à-dire la plaque et le tartre, de même que les facteurs qui favorisent leur accumulation. Ce traitement est habituellement effectué sous anesthésie locale.

Si l’inflammation des gencives persiste après ce nettoyage en profondeur, votre dentiste pourrait recommander une chirurgie à lambeau pratiquée par un parodontiste, un spécialiste possédant trois années de formation universitaire supplémentaire dans le traitement des maladies de gencive. Au cours cette intervention, il extrait le tartre des poches formées le long des dents. Ces dernières sont ensuite suturées afin que les tissus des gencives se collent à nouveau aux dents.

Les cas graves de parodontite peuvent aussi nécessiter des greffes d’os ou de tissus, ou encore, un traitement antibiotique complémentaire.

 

Bref…

Les maladies parodontales ne doivent pas être prises à la légère, car elles peuvent mener à la perte des dents. Selon l’avancement de l’infection, vous pourrez recevoir le traitement approprié pour retrouver des gencives saines.

Retenez toutefois que ces maladies peuvent récidiver si leur cause se manifeste de nouveau ! Ainsi, votre implication est indispensable pour conserver les résultats obtenus… Vous devrez maintenir de haut standard d’hygiène buccodentaire et consulter votre dentiste à la fréquence recommandée pour contrôler la quantité de tartre adhérant à vos dents.

Retour au blogue